Renommer la génération Z en « génération des Fondateurs » ?

Personne n’aime être étiqueté. Pourtant génération après génération…elles le sont toutes. 

Et cela n’a pas échappé à la Génération Z qui a été surnommée ainsi de façon évidente car elle suit la Génération Y et X. Alors même que le terme de « Génération X » est sacrément péjoratif et ridicule !

MTV  – vous vous souvenez de la Génération MTV ? – a demandé à plusieurs focus-groupes rassemblant un millier de 13-14 ans, comment ils appelleraient leur génération.

De nombreuses propositions ont été faites, des plus classiques aux plus étonnantes :

La igen, complètement dépassé, qui a un ipod de nos jours ?

Les Digital Natives , Encore ? Pas très nouveau

Les Post-Millenials, ouiiii super original. Encore pire que « Digital Natives »

Les Centennials, car ils suivent les millennials. Je sais jamais s’il faut mettre 1 n ou 2.

La génération Bridge ou « Bridger » car ils font le lien entre l’ancien et le nouveau monde. Pourquoi pas la génération Christophe Colomb alors ?

Les Builders, car ils vont construire l’avenir. Ben voyons.

Les Régénérateurs, vous êtes sérieux ?

Les Navigateurs, car cette génération semple avoir une compréhension intuitive d’être née dans une période de changement  sans précédent et d’avoir l’opportunité de changer l’histoire à venir.  #musique #violon

Et vous échappez à Tweenial ou Screeners…

Finalement, un terme est ressorti : Les Fondateurs / « Founders ». Ce qu ipeut avoir un certain sens car selon les Focus-Groups MTV :

> 90% disent : « ma génération va créer une nouvelle société dans laquelle la diversité sera acceptée et encouragée ».  Pas gagné quand on voit comment les parents cherchent à tout pris à transmettre leurs valeurs à leurs enfants (je penses aux enfants embrigadés dans les manifs contre le mariage pour tous il y a quelques mois)
> 90% disent aussi: « La technologie a aidée ma génération à comprendre les gens qui sont différents de moi en terme de couleur, religion et sexualité ».

En note de bas de page, je m’amuse de voir que  ce sont les média qui  nomment les générations : Generation Y par Advertising Age, Fondateurs par MTV… Cela m’étonnerait quand même que ce terme soit beaucoup utilisé. D’abord car nous manquons encore de recul , ensuite car Génération Z est plus simple et logique à utiliser tant qu’il nous reste des lettres de l’alphabet…

 

Nommer une génération avec un seul terme est très « 20e siècle ».
Désolé d’insister mais c’est mon créneau : Il n’y a plus (et qu’il n’y a sans doute jamais eu) de génération monolithique se suivant l’une après l’autre  !
Il ne s’agit plus aujourd’hui de chercher à rassembler tout le monde dans un même groupe estampillé d’une lettre ou d’un surnom mais de comprendre et respecter les différentes communautés qui composent ces GénérationS.

 

Clash générationnel aux USA

Le 10 octobre dernier paraissait dans le Los Angeles Time un article qui allait devenir un trending topic sur Twitter sous le hashtag .

Titré « Millennial, vous ne pouvez pas vous considérer comme des adultes tant que vous n’avez pas fait le serment Millennial« , cet article a animé un débat sur les différentes sociétales vécues par les uns et les autres.

Morceaux choisis de ce « Serment Millennial » :

• Je n’ai droit à rien.
• J’arriverai à l’heure.
• Juste une fois, j’essaierai de ne pas envoyer de texto en conduisant
• Juste une fois, j’essaierai de ne pas manger sans écrire de texto.
• Je ne considèrerai pas la coriandre sur mon tacot comme un légume.
• J’apprendrai à rire de tout, spécialement de moi-même.
• Quand je rencontre quelqu’un pour la première fois, je le regarderai toujours dans les yeux.

En réponse à cet article certains ont répondu à ce serment point par pointproposé des conseilsdénoncé cet article comme étant destiné aux 50 et plus, les plus jeunes ne lisant pas le journal. D’autres ont offert des alternatives en écrivant le même serment mais de leur point de vue.

Continuer la lecture de Clash générationnel aux USA

Les différences culturelles entre Génération Y et génération Z

La génération Z n’est pas qu’une « Génération Y version 2.0 ». De subtiles différences commencent à apparaître.  

Attention cependant de ne pas tomber dans le cliché intergénérationnel habituel : « La génération Y a grandi avec internet et les ordinateurs portables » et « La génération Z a grandi avec les écrans tactiles et l’internet mobile ».

On ne peut que remarquer qu’ils ne connaissent sans doute pas Jean-Paul Belmondo, que Mitterand est pour eux un personnage historique et que la DS c’est d’abord une console de jeux avant d’être une voiture.

Nous n’allons donc pas chercher à définir une date de début de génération – comme les démographes l’ont fait depuis les Baby-boomers – pour nous intéresser aux différences qui commencent à apparaître.

A noter au passage que le Bureau du recensement Américain ne reconnait qu’une seule génération : Les Baby-Boomers.

La Génération Z est plus sélective qu’excessive

En cela nous pourrions dire que la Génération Z ne fera pas autant parler d’elle que la Génération Y et les dizaines de bouquins qui sont parus sur elle.

Continuer la lecture de Les différences culturelles entre Génération Y et génération Z

Après les Hipsters…les Yuccies ?

Yuccies pour Young Urbans Creatives comme le définit David Infante dans son article de Mashable qui pourrait devenir « fondateur » sur le sujet si cette nouvelle classe sociologique s’ancre comme « Hipster » ou « normcore ».

Pour commencer, le Yuccie s’affirme comme appartenant à « la classe créative ». Classe qui a été d’abord définie par Richard Florida en 2002 et qui stigmatise la relation entre la créativité et les milieux urbains à partir de l’importance essentielle de la connaissance et de l’innovation dans le régime de production actuel.

Continuer la lecture de Après les Hipsters…les Yuccies ?

Comment les générations consomment le contenu sur internet

Alors que les audiences de contenus en ligne continuent d’augmenter et de se diversifier,  il est essentiel pour les créateurs de contenus de comprendre comment adapter leur création à leurs clients.

L’un des plus importants facteurs de ce sujet est de de comprendre quel groupe démographique réagit à quel type de contenu BuzzStream et Fractl ont questionné 1200 personnes de 3 générations :  les Millennials ou Génération Y,  la Génération X et les  Baby Boomers. A croire que les ados ne savant pas lire..

Ce qu’il faut retenir :

  1. Le moment de la journée où il y a le plus de contenu consommé est entre 20h00 et Minuit.
  2. Plus d’un quart des 20/30 ans utilisent leur portable comme premier moyen de lecture.
  3. Ne soyez pas trop long. Toutes les générations s’accordent que le fait que 300 mots est la taille idéale pour un article.
  4. La génération X utilise Twitter comme source principale de parage de contenu à 70%  de plus que les Baby Boomers. Les Baby Boomers utilisent Google+ à 92 % de plus que les Y (Au US hein).

Continuer la lecture de Comment les générations consomment le contenu sur internet

Les clichés intergénérationnels ont la vie dure

L’intergénérationnel devient un sujet important en entreprise lors des journées égalité des chances ou les semaines de la diversité. Ce sujet rejoint rejoint ainsi les sensibilisations à la parité homme-femme et au handicap.

Si c’est une très bonne chose, il semble important de prendre soin d’éviter quelques écueils que nous voyons surgir fréquemment lors de présentations sur le sujet.

Prenons par exemple  cette intervention sur la Génération Z dont un slide a été publié récemment par un ami du Centre des Jeunes Dirigeants, le CJD :

dan gould

Continuer la lecture de Les clichés intergénérationnels ont la vie dure

YUMP, une initiative pour l’entrepreneuriat

Yump (Young Urban Movement Project) propose une formation gratuite de six mois dédiée aux porteurs de projet d’entreprise à potentiel de croissance notamment (mais pas que) issus des quartiers.

La formation est ouverte à toutes et à tous, fonctionne sur le principe de l’intelligence collective et de la mixité générationnelle, sociale et territoriale .

Derrière Yump se cache une formation à la création d’entreprise vraiment différente. 25 semaines de coaching et de conseils ouvert à tous en Ile de France et en PACA et bientôt dans toute la France.

Donner une nouvelle chance à ceux qui veulent entreprendre : c’est toute l’ambition d’un programme  Yump . Né en Suède, ce programme a été adapté et lancé en France par Serge Malik, co-fondateur de l’association SOS Racisme et spécialiste des cultures urbaines, ainsi que par deux entrepreneurs, Tomas Fellbom et Alexander Keiller.

Pour rejoindre cette initiative il suffit de s’inscrire …

Rejoignez YUMP sur Facebook ou Twitter

Génération Y moins actif sexuellement que leurs parents ?

Certains vont dire que c’est la faute d’internet vu le mouvement fapstronaute destiné aux accrocs du sexe virtuel ou que c’est à cause du SIDA….la génération Y…couche mais couche moins que les baby boomers. Encore une étude à la con me direz-vous…

Jean Twenge, professeur en psycho à  l’Université de San Diego et auteure (c’est une femme) de « Generation Me« , a analysé les données données par 33 000 Américains. Elle a découvert que les Baby Boomers ont en moyenne onze partenaires sexuels pendant leur vie adulte, alors que les gens de la génération Y en ont environ 8.

Continuer la lecture de Génération Y moins actif sexuellement que leurs parents ?

Génération Z, internet et réseaux sociaux

L’enquête de la semaine nous provient de Ipsos qui s’est intéressé aux usages d’internet et des réseaux sociaux des moins de 19 ans. L’objectif de cette enquête est de savoir si la lecture numérique sur écranS se substitue à la lecture des supports traditionnels.  

Après s’être intéressé à ce que lisent les enfants, les Tweens et les adolescents :

  • 1-6 ans : Popi (960 000), Cars (810 000) et Abricot (780 000)
  • 7-12 ans : J’aime Lire (1 660 000), Picsou Magazine (810 000) et Le Journal de Mickey (770 000).
  • 13-19 ans : l’Etudiant (610 000), Science et Vie Junior (500 000) et Picsou Magazine (430 000)

On apprend par cette étude que la durée de connexion à internet a augmentée d’une heure par semaine pour les 7/19 ans pour atteindre 13h30 .

Pour info, Médiamétrie nous dit que les +de 15ans passent 23h par semaine devant lé TV avec un recul de 8mn en 2014 comparé à 2013.

juniorconnect

Mais que 50% de cette Génération Z se connecte du lit. Comme les plus grands en fait selon le réseau Morphée. Entrainant une fatigue importante chez les plus jeunes.

Continuer la lecture de Génération Z, internet et réseaux sociaux

Est ce que .xyz va remplacer le .com ?

.com, ça fait tellement « 2.0 », on se croirait encore en 2010. Vous trouvez pas ?

Si le .co est en train de devenir populaire chez les startupeurs depuis qu’il a été popularisé par le site Angel List car .Co est plus court que .com et que ça fait penser à « and co. » bien avant de réaliser que ce .co signifie Colombie.  

Mais peut-être qu’un autre nom de domaine pourrait rapidement le supplanter. Doutons-en, mais le .XYZ en a l’ambition.

L’Internet Coporation for Assigned Names and Numbers – plus connu sous l’acronyme ICANN – est en train de créer 1300 nouveaux domaines de premier niveau ou gTLDs qui seront mis en ligne entre maintenant et 2017.

Continuer la lecture de Est ce que .xyz va remplacer le .com ?

Intergénérationnel nouvelle génération