Archives de catégorie : Portrait

A 50 ans tu as plus rien

Article percutant dans les échos.  Un article qui va en révolter certain et en faire réfléchir d’autres.

Et si la génération X – dont la majorité démographique dépassera les 50 ans cette année – cessait de considérer la vie professionnelle comme uniforme ?

Le monde du travail est de moins en moins étanche alors pourquoi ne pas :
> Considérer que l’on a DES carrières et pas UNE carrière et que ces carrière demande de se remettre en question, se former par soi-même et accepter que ces carrières soient une suite ininterrompu de challenge. Fini la planque de fin de carrière.

> Comprendre que ce n’est pas à son entreprise de gérer sa formation et sa carrière. Ce temps là est fini. C’est à vous de prendre les choses en main ET de financer votre formation autant que possible. Les freelances le savent déjà : Si vous ne dépensez pas au moins 10% de votre résultat dans votre formation vous vous exposez à devenir dépassé, obsolète et inutile.

Cessez de voir la retraite comme un objectif ! Pourquoi attendre si un but ou un hobbie vous anime ?J’aime beaucoup le terme de « retraite tout au long de sa vie ». Avoir des enfants n’est plus une excuse de s’encrouter !

Et enfin, ne vous laissez pas avoir par l’espérance de vie (82,57 ans en France) et considérez plutôt l’indicateur d’espérance de vie en bonne santé. Et là surprise…c’est 20 ans de moins…et elle diminue !!!

Alors bougez !

L’article des échos

Renommer la génération Z en « génération des Fondateurs » ?

Personne n’aime être étiqueté. Pourtant génération après génération…elles le sont toutes. 

Et cela n’a pas échappé à la Génération Z qui a été surnommée ainsi de façon évidente car elle suit la Génération Y et X. Alors même que le terme de « Génération X » est sacrément péjoratif et ridicule !

MTV  – vous vous souvenez de la Génération MTV ? – a demandé à plusieurs focus-groupes rassemblant un millier de 13-14 ans, comment ils appelleraient leur génération.

De nombreuses propositions ont été faites, des plus classiques aux plus étonnantes :

La igen, complètement dépassé, qui a un ipod de nos jours ?

Les Digital Natives , Encore ? Pas très nouveau

Les Post-Millenials, ouiiii super original. Encore pire que « Digital Natives »

Les Centennials, car ils suivent les millennials. Je sais jamais s’il faut mettre 1 n ou 2. Continuer la lecture de Renommer la génération Z en « génération des Fondateurs » ?

40 Keynote pour et avec la Génération Y – en Anglais

Article de trend hunter qui a répertorié 40 conférences (toutes en anglais, allez visiter notre article référençant des vidéos en français) dont beaucoup ont été données par de jeunes intervenants donnant des conseils à leurs pairs et partageant leur expérience.

Comme vous le verrez simplement en lisant les titres des ces interventions,  elles mettent en avant des valeurs persévérance, courage et performance en guidant leur audience en quête de sens, de passion et de découverte.

Les regarder toutes vous demandera plus de 14 heures…Choisissez juste jeune Padawan…

 


Continuer la lecture de 40 Keynote pour et avec la Génération Y – en Anglais

5 Keynote pour et avec la Génération Y – en Français

Voici la liste en version française des conférences les plus inspirantes de et pour la Génération Y.

Il ne s’agit pas ici de vous présenter les vidéo de ceux qui parlent de la Génération Y mais ceux qui présentent les valeurs que nous jugeons leur correspondre. Ces interventions mettent en avant des valeurs de confiance, passion, quête de sens, partage, amour et courage…pour ne citer que celles-ci.

Cette liste est beaucoup moins fournie que la liste américaine donc n’hésitez pas à nous proposer les vidéos que vous préférez et qui devraient rejoindre cette liste.

Anjuli Pandit sur le courage de la découverte hors de ses frontières


Continuer la lecture de 5 Keynote pour et avec la Génération Y – en Français

La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente …Vraiment ???

Individualiste, interconnecté et impatient…Faites une  recherche sur google avec ces adjectifs…Vous trouverez des résultats qui ne concernent que des articles sur la Génération Y ! Ces 4 mots suffisent-ils à décrire cette génération ou est-ce qu’ils reflètent-ils les comportements émergents de notre société ? Adjectifs ou quolibets ?  

Réduire une génération de 16 millions de personnes en France (si l’on suit le concept de Génération Y jusqu’au bout en la délimitant de 2 dates précises) semble pour beaucoup grotesque. L’un des principaux « indignés » est le Dr Pralon qui en a fait une croisade contre les consultants qui font du beurre avec des concepts fumeux sur le dos des DRH et chefs d’entreprise. C’est bien connu que ces derniers sont tous des crétins qui aiment  dépenser leur argent inutilement pour suivre une nouvelle tendance RH…

Continuer la lecture de La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente …Vraiment ???

« La jeunesse d’aujourd’hui, ce n’est plus ce qu’elle était ! » par Lucie Walter…21 ans

Lucie, actuellement une licence professionnelle en Management des organisations de l’IUT de METZ, est en alternance. Ses projets sont de continuer par un diplôme universitaire dans l’événementiel (pour le plaisir) avant de trouver un emploi dans la communication.  

J’ai 21 ans et je me rends compte que j’ai parfois l’impression de parler comme mon père. Peut-être pas de la même manière, mais j’arrive à trouver des différences entre ma génération et celle de mon petit demi-frère de 12 ans…

A l’époque, quand j’avais son âge, je n’avais peut être pas de téléphone portable – j’ai eu mon premier à à 16 ans – mais mon père me disait déjà : « Lorsque j’avais ton âge, on n’avait pas tout ça… Je prenais mon vélo pour aller jouer au foot avec mes copains. Pas de téléphone portable, ou de téléphone tout court, parce que ça coutait cher. Alors on sortait et on allait sonner aux portes… »

Une réponse simple « Oui papa, tu as raison mais c’était à ton époque…».  Sous entendu, « vive le temps des dinosaures », même si mon père n’est pas très vieux, il a la cinquantaine.

Aujourd’hui, nous bougeons peut-être moins, mais nous bougeons quand même un peu. Le portable nous sert à nous assurer de ne pas bouger pour rien… Puis aussi, à être en permanence en contact avec nos ami(e)s, et bizarrement, même si on se voyait toute la journée en classe et bien le soir on avait quand même plein de chose à se raconter.

Lire la suite de l’article

Les Y qui font le monde de demain – Episode n°4

Aurélien Amacker. Blogueur et Globe Trotter

« Je me voyais pas faire carrière toute ma vie, pour vivre en banlieue avec deux heures de transport par jour »

Après un séjour en Australie, Aurélien décide de continuer à voyager en évitant la vie d’entreprise qui pourrait pourtant lui permettre de financer ses voyages. De retour en France, il rencontre des blogueurs amateurs qui parviennent à vivre de leur blog. Il refuse alors une offre d’emploi et se donne un an pour développer une société rentable basée autour de son blog Readmeimfamous.com. C’est le début d’un projet qu’il appelle « 1 an pour développer mes revenus sur Internet, parcourir le Monde et Kiffer ».

Ceux qui font le monde de demain : Blogueur Globe-trotter

Aurélien illustre plusieurs tendances :

La liberté avant la carrière : Sans prendre de risque inconsidéré au début, puisqu’il s’était donné un an pour monter son projet, l’objectif de Aurélien est de conserver sa liberté en devenant financièrement et géographiquement indépendant. 
Le non conformisme : Trouver une nouvelle voie hors des modèles proposés en école basé sur le salariat ou l’entreprenariat

 

Ceux qui font le monde de demain :
Episode 1 : Lokan, le Geek passionné
Episode 2: Nicolas, le surdiplomé entrepreneur
Episode 3 : Christian, l’activiste social

Les Y qui font le monde de demain – Episode n°3

Christian Vanizette. Activiste et Facilitateur social.

« Donner c’est aider…et vice versa ! »

Dans le cadre de MakeSense, Christian propose des sessions de réflexion créative pour assister les entrepreneurs sociaux dans le développement de leur projet.

Que vous souhaitiez lancer une application sociale pour Facebook (Lemnarama), présenter une bouteille réutilisable (Gobilab), améliorer la distribution de produit bio (La ruche qui dit oui) ou aider des mères dans le besoin à fabriquer des vêtements (MAMMU), Makesense aide les entrepreneurs sociaux à trouver des solutions opérationnelles grâce à des « rencontres de créativité« et bientôt grâce à une application qui sera lancé en Juin à San Francisco.

Ces rencontres s’appellent des « Hold-up » et ceux qui y participent…des « gangsters » !

Cet élan de partage fait tache d’huile, le 2 avril lors de mon interview avec Christian à la Cantine Numérique, 3 « hold up » étaient organisés en duplex de Los Angeles, Berlin et Paris par des membres du Gang MakeSense tous agés de 20 à 25 ans.


Continuer la lecture de Les Y qui font le monde de demain – Episode n°3

Les Y qui font le monde de demain – épisode 1

Lokan Sardari. Geek, sportif et passionné

« Difficile n’est pas impossible. C’est juste moins évident que facile. » Lokan Sardari

Lokan illustre plusieurs tendances :

La différentiation : Revoyez vos clichés sur les Geeks (ces ados passionnés de nouvelles technologies et de science-fiction…voir de lego) car au-delà de ses tutoriels, tests de matériels ou exploits sportifs, Lokan a créé un style unique. Un T-shirt par Podcast, des vidéos (plus ou moins) courtes et la création de  l’association Xperience avec laquelle il projette de traverser les USA de New York à Los Angeles non stop en vélo ! Notre Lokan national a tout de même plus de présence que le plus connu outre-atlantique Chris Pirillo, invité par Loïc Lemeur à LEWEB qui prend un coup de vieux !

L’égonisme (ou egosharing) : C’est d’utiliser les technologies – non pas pour  se mettre en avant – mais diffuser une information. Dans les vidéos de Lokan, vous ne trouverez que des informations techniques sur les découvertes de Lokan, les Podcasts de questions/réponses et la préparation de sa traversée des USA programmée pour Mai 2011. Vous ne trouverez pas d’infos sur sa vie personnelle ou professionnelle, même si, comme le disait Lokan à ses débuts : « faire des vidéos pour raconter sa vie, ça coûte moins cher qu’un psy ». Si la vie privée ne se partage pas, les émotions, de joie ou de découragement..si. Se mettre en avant a parfois un prix.

Le « C to C »ou « Consommateur à Consommateur ». Son podcast sur le Sony NEX 5 a déclenché plus de 150 achats de l’appareil.

Continuer la lecture de Les Y qui font le monde de demain – épisode 1

Le professeur de la culture « Y » est-il un fainéant ? Par Delphine Hubert

Professeur fainéantProfesseure de 27 ans en lycée professionnel, il  m’est impossible et inconcevable de pratiquer un cours magistral, notamment dans mes disciplines : histoire – géographie et français. J’applique la méthode de Carlot en géographie et celle de Sautot en français qui m’ont été transmises pas mes anciens formateurs de l’IUFM de Lyon. Elles se recoupent toutes les deux et se résument par l’impression que le meilleur professeur est celui qui laisse ses élèves créer le cours en leur donnant l’impression qu’il a un poil dans la main.

Il n’y a que des intérêts à cette démarche….

D’abord car les matières ne s’y prêtent pas toujours comme on pourrait le penser.

En français, on se doit de comprendre un texte, d’en rechercher les différents sens. Il faut donc le lire, le relire, le comparer à d’autres de son époque ou plus contemporains traitant un thème commun. Une analyse de texte ne passe  pas par des lectures répétitives d’une belle page mais par le pullulement progressif de coups de crayons, chaque trait se rapportant à une idée précise. Bref, le texte que chaque élève a en sa possession ne reste pas vierge. Ce bel extrait est raturé par les élèves eux mêmes. En bon fonctionnaire que je suis, je reste inactive.

Continuer la lecture de Le professeur de la culture « Y » est-il un fainéant ? Par Delphine Hubert