Génération Alpha

Pour faire suite à l’article où j’abordais le travail qui avait été fait par MTV pour trouver la dénomination de la prochaine génération, plusieurs possibilités avaient été proposées comme « Les fondateurs » et « Génération Alpha ».

Come prévu, le terme Alpha semble prendre progressivement pied dans les recherches Google, notamment suite à la publication de cet article en Australie

J’ignore si un jour des entreprises organiseront des conférences sur cette génération mais nous pouvons toujours essayer d’imaginer dans quel monde ils vivront et comment ils se comporteront :

Les transports en commun pilotés par un être humain feront très vite partie de leurs souvenirs d’enfance. Par contre, il est très difficile de savoir s’ils auront  besoin du permis de conduire pour tous les jours ou uniquement pour conduire leur Toyota Prius de collection. Aucun fabricant de voiture autonome n’arrive à se mettre d’accord sur la date de la mise en vente au grand public de la voiture complètement autonome (avec le droit de s’en servir)  tellement de facteurs entrent en jeu : Cadre législatif, Différences entre les villes et les campagnes, différence entre les conducteurs passionéns et fonctionnels, etc.

lIs seront pauvres ou riches, sans doute pas entre les deux.  L’érosion des classes moyennes est-elle destinée à s’amplifier ? La précarité de la « Gig Economy » risque fort de devenir la norme si les IA ne prennent pas le relais rapidement pour vous livrer votre Fioul en campagne ou votre hamburger en ville. Si vous vous inquiétez par la transformation digitale attendez de voir ce que eux vont vivre…

Il y aura  de plus en plus d’entrepreneurs. J’imagine qu’il y aura 2 clans : Ceux qui n’auront pas le choix, qui ne seront pas en quête de prestige ou d’aventure mais devront entreprendre pour survivre. Il y aura aussi le clan des entrepreneurs surdoués qui gagneront déjà de l’argent à partir de 10 ou 15 ans parce qu’ils auront un « réseau » plus important que les générations précédentes dès l’école primaire.

Ils raccourciront la durée de leurs études  pour entrer sur le marché du travail plus rapidement. Ils auront enfin compris que les études supérieures ne sont plus rentables comparées à une expérience terrrain accompagné d’une formation continue et un changement régulier de carrière

Ils  seront plus introvertis. Bonn, là je tape dans le noir en contredisant le point suivant.  La capacité de mettre en avant un contenu ou un produit tout en restant dans l’ombre va équilibrer les chances de succès des plus timides. Fini les grandes G…, place aux Leaders introvertis.

Ils seront plus sur d’eux-même. La prise de parole en public sera devenu un exercice habituel dans les écoles primaires…Ce qui permettra d’en finir avec la génération de bredouilleurs qu’est la mienne.  De nombreuses expérimentations sont déjà en cours aujourd’hui, je pense notamment à la classe de P. Mourot au collège Edmond Rostand de Milly la Forêt qui fait passer des présentation « TED » à ses élèves.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *