generation y collaboration

La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente …Vraiment ???

 La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente ...Vraiment ???Individualiste, interconnecté et impatient…Faites une  recherche sur google avec ces adjectifs…Vous trouverez des résultats qui ne concernent que des articles sur la Génération Y ! Ces 4 mots suffisent-ils à décrire cette génération ou est-ce qu’ils reflètent-ils les comportements émergents de notre société ? Adjectifs ou quolibets ?  

Réduire une génération de 16 millions de personnes en France (si l’on suit le concept de Génération Y jusqu’au bout en la délimitant de 2 dates précises) semble pour beaucoup grotesque. L’un des principaux « indignés » est le Dr Pralon qui en a fait une croisade contre les consultants qui font du beurre avec des concepts fumeux sur le dos des DRH et chefs d’entreprise. C’est bien connu que ces derniers sont tous des crétins qui aiment  dépenser leur argent inutilement pour suivre une nouvelle tendance RH…

On retrouve pourtant très souvent ces adjectifs – complétés du quatrième d’ »inventivité » – et réduit à l’acronyme de  « 4 i » comme ici, , et aussi . Cette description de la Génération Y…coule tellement de source, que ceux qui la citent en oublient très souvent de la citer, la source. On va voir qu’il faut toujours se méfier des lectures rapides, des premières impressions et des conclusions à l’emporte-pièce.

C’est quoi les 4i bon sang ?

Les « 4i » – plus simples à dire que les i,i,i,i – reprennent la première lettre des adjectifs : Individualisme, Interconnection (car connexion ne commence pas par un « i »), Impatience et inventivité (qui a parfois été remplacé par Interactif, ça marche aussi mais fait doublon avec interconnexion mais bon c’est plus simple à expliquer). Ils ont été utilisés la première fois en 2006 par l’équipe de ce site alors composée de B. Chaminade et J.Remy. Initialement le 4eme i signifiait « Initiative ». Il a été remplacé ensuite par « inventivité ».

Ces 4 adjectifs n’ont pas été sélectionnés au hasard et ne décrivent pas la Génération Y !

Nous ne sommes pas venus avec ces adjectifs nous-mêmes ! Ces mots nous ont été donnés par les milliers (littéralement !) de Managers, RH, Enseignants, Dirigeants et même…Etudiants (souvent les plus durs d’ailleurs) que nous avons rencontré dans la quinzaine de pays où nous avons été amené à parler de ce changement de culture.*

* Pour rappel, ce site ne considère pas la Génération Y comme une espèce à part mais comme une culture dont les attentes et attitudes nous montrent « le monde de demain » et les ajustements à faire en entreprise. Cette culture pouvant être transgénérationelle, nous posant ainsi comme anti « Intergénérationnel » qui met des gens dans des boites en fonction de leur âge !

Les personnes qui nous ont révélés ces mots (et pas que ces mots, oh que non, voir les photos ci-dessous…) ont répondus à une seule question : « Que pensez-vous des jeunes d’aujourd’hui ? »

Oui, notre sujet n’est pas « les jeunes ». Oui le terme de « Jeune » peut être péjoratif, voir insultant pour certain. Pourtant il faut en passer par là ! Je pourrais vous donner plusieurs raisons mais la plus importante est d’évacuer les perceptions de chacun pour mettre l’auditoire face à ses contradictions. Je pourrais par exemple citer cette grande société de transport dont les managers nous ont donnés des adjectifs contradictoires comme connecté et déconnecté, individualiste et communautaire…Ce qui montre à ces managers – confrontés à une situation ou à un comportement qui les ont étonnés (positivement ou négativement) que l’on ne peut pas faire de généralité de cette expérience. On peut éventuellement en tirer une tendance si cela se répète, mais c’est tout. Sans identifier clairement l’échantillon et en trouver l’homogénéité nous sommes coinçés.

Alors d’où viennent ces quatre adjectifs Individualiste, Interconnecté, Impatient et Inventif  ? 

Voici des exemples de description des jeunes qui nous sont donnés des dirigeants/managers etc. Je ne vous dis pas qui est qui mais vous avez ci dessous les perception de dirigeants d’un hôpital parisien, des managers de 2 entreprises du CAC 40, d’une boite de com et d’une PME bretonne…

IMG 0572 La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente ...Vraiment ???IMG 0574 La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente ...Vraiment ???IMG 0631 La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente ...Vraiment ???IMG 0741 La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente ...Vraiment ???

IMG 08871 La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente ...Vraiment ???IMG 06831 La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente ...Vraiment ???

Je vous assure que ces photos ne sont qu’une sélection parmi des dizaines d’autres. Est-ce que vous voyez un modèle apparaître ? Dans certaines photos nous avons d’ailleurs encadrés en rouge les 4i que l’on retrouve dans 90% des cas. Dans 100% des cas il y a au moins 3 des adjectifs cités (avec TPMG = Tout Pour Ma Gueule à ce propos). Et nous parlons de plusieurs centaines d’interventions ! Je suis d’accord qu’aujourd’hui, avec le nombre d’articles réduisant les Y aux 4i il doit peut être y avoir un impact inconscient sur ces descriptions.

4i : La génération Y est comme ça alors ?

Alors reprenons ces adjectifs un par un tels qu’ils sont utilisés et compris par ceux qui répondirent à notre question candide sur leur définition des « jeunes » :

  • Individualiste : Ils ne pensent qu’à eux, ils sont là pour prendre et apprendre.
    NON ! Il s’agit d’individualisation et de reconnaissance individuelle !
  • Impatient : C’est le tout tout de suite, pas d’égard pour les anciens, ils n’ont pas de suite dans les idées, se cherchent, abandonnent rapidement et lorsqu’un dossier devient compliqué ou conflictuel, le laisse de coté.
    NON ! Il s’agit du rapport au temps qui est en train ‘évoluer (pour nous tous) vers plus d’immédiateté.
  • Interconnecté :  Ils sont accros aux technologies et ont un besoin viscéral d’être relié aux autres.
    NON ! L’interconnexion concernée est d’abord individuelle et émotionnelle.
  • Inventif : Ils cherchent à en faire le moins possible, prennent des initiatives sans en référer à leur responsable pour prouver qu’ils peuvent « faire seul » et ont toujours des tas d’idées plus ou moins farfelue.
    NON ! Il s’agit simplement du respect que l’on estime recevoir quelque soit son expérience et son ancienneté.

Nous avons été très surpris de retrouver ces adjectifs repris tels quels dans une enquête de l’IAE de Lyon auprès de 58 DRH de la région Lyonnaise qui « découvrait » que 64,3% des 58 personnes interrogées trouvaient bien les « Jeunes » impatients (euh 64,3% de 58 personnes ça fait 37,2 personnes ?), 50% individualistes, 46,4% interconnectés et 26,8% inventifs. Au moins nous avions la preuve que ces mots collectés auprès de milliers de personnes se retrouvaient auprès de ces 58 DRH. Ouf.

Bref, bien sur que la Génération Y n’est pas comme ça ! La Génération Y ne s’est jamais réduite à ces quatre mots ! Nous les utilisons uniquement pour montrer les limites de l’approche Générationnelle et aider une audience bloquée sur des stéréotypes (cela n’arrive quasiment plus aujourd’hui heureusement) à dépasser le critère de l’âge. Il s’agit d’une perception ! Une perception de managers, chefs d’entreprises ou enseignants qui se retrouvent face à des attitudes et comportements NOUVEAUX (enfin, plus si nouveaux car ça commence à dater maintenant…).

Mais voilà, par simplification ces adjectifs ont été diffusés par ceux qui pouvaient croire qu’ils suffisaient de 4 mots et d’un livre pour se proclamer expert du sujet… Ce que nous regrettons aujourd’hui car le sujet de Génération Y est en train de devenir une vaste blague décriée – à raison – par ceux qui ont écoutés des « experts en jeunes » leur réciter une liste de lieux communs décridibilisant ce sujet.

En réalité, décrire cette culture – et non plus cette génération – demande bien plus de nuances ! C’est une question de perception ! Les comportements de la Génération Y dépendent de notre perception. Ceux qui ont été élevé dans une famille nucléiare (parents toujours ensemble) auront une perception de l’amour différente de ceux issus de familles recomposées.Ceux qui ont trouvés un emploi à la sortie de leus études auront une perception différente deu marché de l’emploi que ceux qui ont galérés pour trouver un CDD, etc.

D’ailleurs l’idée de la perception est repris dans l’enquête de l’IAE de Lyon qui précise que les perceptions des personnes interrogées sont conformes au discours dominant sur la génération Y… On se mort un peu la queue, puisque ces adjectifs / quolibets provenaient d’eux à l’origine…

Pour terminer, un exemple de perception : A quoi vous fait penser ce panneau portugais. « On traverse en tenant les enfants par la main » ou « Danger ! Pervers en liberté » ?

IMG 10521 La Génération Y Individualiste, Interconnectée et Impatiente ...Vraiment ???