13.jpg

Prendre sous son aile un stagiaire est un vrai travail de management, à ne pas confier à un salarié débutant.

Entre la fin du printemps et le début de l’été, c’est la saison…des stagiaires. Ils débarquent dans les entreprises, leur convention sous le bras, avec une mission : découvrir l’entreprise et le monde merveilleux du travail ! Cette année encore, vous allez donc accueillir quelques juniors dans votre équipe. Mais attention, prendre sous son aile un stagiaire, est un vrai travail de management. Benjamin Chaminade, architecte RH et spécialiste de la « génération Y », livre ses conseils pour devenir un tuteur d’exception…

Règle n°1 : Donner des objectifs concrets
Fini le stage photocopies pouvant évoluer vers un poste machine à café ! Désormais, les stagiaires demandent de véritables objectifs…
Objectifs dont vous, cadres et managers, êtes les garants. Diriger un stagiaire, c’est s’engager à être un guide.  » Intégrez-les dans l’entreprise, montrez-leur le chemin à suivre, explique Benjamin Chaminade, et surtout donnez-leur des objectifs concrets à remplir ».

La suite dans Newzy