hddfdfLa crise financière semble dernière nous mais la crise de l’emploi est malheureusement toujours d’actualité. Avec le gel brutal des recrutements, les conséquences sur l’emploi ont été désastreuses. Les jeunes diplômés et les seniors, qui connaissaient déjà des difficultés pour décrocher un job, ont été touchés de plein fouet. Et entre les deux, les quadras sont aussi en plein doute. 3 générations, trois rapports au travail très différents, avec un point commun : des difficultés pour se faire une place sur le marché du travail.

Génération sacrifiée
Les jeunes diplômés sont les premières victimes de la crise. En l’espace de quelques mois seulement le rapport de force s’est inversé pour eux.

Génération désenchantée
Malgré des prétentions revues à la baisse et une motivation qui n’attend pas le nombre des années, les 55-64 ans sont dans une situation paradoxale, proche de l’absurde : sommés de travail plus et plus longtemps pour avoir droit à la retraite, ils sont mis à l’écart du marché de l’emploi de plus en plus tôt.

Génération déboussolée
Entre ces deux générations, les quadras ont du mal à se situer. Ils ont adopté l’individualisme professionnel de la génération Y pour gravir les échelons mais ne veulent pas sacrifier leur vie personnelle sur l’autel des responsabilités.

Bon, après ça il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne journée.

La suite sur le blog de Régions Job