Nous répétons mois après mois que la génération Y, c’est d’abord dans la tête et que être « Y » c’est appartenir à une culture avant d’appartenir à une classe d’âge.
Il est temps d’en finir avec l’image des grands-parents ne sachant pas programmer leur magnétoscope ou les parents devant demander à leurs enfants comment utiliser Skype. Les digital migrants ont fini de migrer et ils rattrapent le temps perdu…à toute vitesse !

Une enquête Accenture Consumer Electronics Products and Services Usage Report 2009 vient jeter un pavé dans la marre à ce sujet et monter qu’il est réducteur de considérer que la technologie, c’est un truc de jeune et que tous les plus de 50 ans découvrent l’informatique dans la douleur comme cette vidéo :

Quand il s’agit de créer un blog, s’inscrire à un réseau social ou utiliser Twitter, les 45-55 ans sont en train d’adopter les usages à un taux 20 fois supérieur que les 18 à 24 ans ! Comparé à l’année dernière l’étude Accenture montre aussi que ce sont ces derniers qui ont réduits leur consommation en produit électroniques et leur présence sur les médias sociaux, blog, podcasts et site de publication de vidéos.

La foire au chiffres, faites votre marché !
Cette enquête doit être prise avec toutes les précautions utiles mais il n’est pas inutile de rappeler que le taux de pénétration d’internet au Etats unis est de 63% aux USA selon 63% ou 82% ou 73,1% (je vous laisse choisir le chiffre que vous préférez) et de 66% en France selon Microsoft qui font de la France le 6eme pays internaute

safariecransnapz003

Autre rappel : le taux de pénétration d’internet dans le monde est de 23% en 2009. Vous pouvez d’ailleurs en suivre la progression sur le site de AMD , le concurrent d’Intel.

La fracture numérique n’a rien à voir avec l’âge
75,5 % des créateurs de blogs ont moins de 25 ans selon le journal du net. Pourtant, à lire le site de référence Technorati, 52% des blogueurs européens et 58% des blogueurs américains ont plus de 35 ans ! En résumé il n’y a pas de chiffre cohérents et vérifiables sur lesquels s’appuyer. Surtout que la mesure du nombre de blogs serait plus pertinente en ne comptabilisant que les blogs en activités! Il est couramment admis que ce nombre approcherait 5% des 200 millions de blogs en ligne actuellement.

Quelques infos de l’étude
Si les baby boomers n’égalent pas les X et Y dans la consommation de produits technologiques tels que les jeux video, les smartphones ou les réseaux sociaux, le fossé est en train de se réduire très rapidement. D’abord car les Boomers s’adaptent vite alors que le taux d’adoption des Y à ces outils est stable voir déclinant !

En 2008, le nombre de Boomer ayant téléchargé des podcasts ou lu des blogs a augmenté de 36 à 67% tandis que le pourcentage de Y a stagné à 45%. A voir dans ce chiffre la plus grande affection des Y pour les séries et les films téléchargeables par des moyens plus ou moins légaux tandis que pour les baby-boomers, les podcasts sont d’abord à usage professionnel et entrent souvent dans dans le cadre de la formation continue. Finalement, le pourcentage de boomers jouant au jeux vidéos mobile (serious gaming et consort) a augmenté de 50% tandis que la progression chez la génération Y a été de 2%. Les Baby boomers nous rattrapent vous dis-je !

safariecransnapz0011

Les médias sociaux font aussi parti de cette évolution
Selon, Inside Facebook global monitor le segment d’utilisateur qui s’est le plus rapidement développé depuis le début de l’année est le groupe des plus de 35 ans. Même s’il y a 19,5 millions de personnes de 18-25 ans sur facebook, il y a maintenant 13,4 million de membres entre 35 et 54 ans (+276 % depuis décembre 2008 !)

Il en est de même pour Myspace ou l’équilibre entre les Y et les « X+Baby Boomers » a été atteint en 2006 ! Il faut dire qeu non seulement les X et Boomers rattrapent le retard mais les Y se voyant rattraper sur leur territoire par leurs parents et les entreprises se dirigent vers d’autres horizons encore peu connus du grand public tels que Orkut ou Bebo, Gather, There, etc.)

Les chiffres de Twitter sont encore plus intéressants ! Selon Nielsen Report 65.1 % des visiteurs de ce site de microblogging avaient plus de 35 ans en Février 2009!

Les « early adopters » n’ont peut être plus 20 ans mais 50 !
Il y a sans doute plusieurs raisons à ce glissement générationnel des pratiques en ligne :

  • Rester dans la course ! Avec des carrières de plus en plus longues, beaucoup de Boomers savent qu’ils pourraient être challengés sur leurs compétences numériques.
  • Par usure ! S’ils y a des enfants à la maison, cela fait longtemps qu’ils entendent parler de DS, Spore, Facebook, WOW,les Sims et Myspace. Un de nos collègues anglais nous disait s’être inscrit sur Facebook pour surveiller ses enfants. Il a rapidement réalisé que ses enfants répondaient plus rapidement à un message sur facebook pour venir dîner qu’avec des SMS !
  • Pour comprendre !C’est pour comprendre ce langage de barbare « J’ai posté un tweet à propos de la dernière update de WOW » tenu par leurs enfants et petits enfants que d’autres se mettent aux réseaux sociaux.
  • Il ya ensuite les indépendants et free lance qui ont bien compris que le développement de leur business dépendait de leur visibilité sur le net qui passe par la gestion de cette identité numérique dont on parle temps ces jours-ci.

    Une culture intergénérationelle…la culture du « Web of life »
    Nous nous présentons comme des architectes du changement en RH et gestion des talents et lorsque nous intervenons en conférence nous précisons toujours : vous attendez que nous vous parlions des jeunes?… Vous allez être déçu ! Nous ne palerons pas d’âge ! Nous parlons d’une culture lié à l’évolution des pratiques, des modes de vie et des valeurs !
    Et revoici les 4 i que nous utilisons en conférence et en accompagement pour décrire cette culture.
    Pour mémoire : Individualisme, Interconnection, Impatience et Inventivité. Certes, la facilité de passer d’un réseau social à un autre semble être l’apanage des jeunes pourtant le changement n’est pas toujours le bienvenu dans ce monde. Comme l’a appris Facebook lors de son dernier changement de design .

    Le web, un truc de vieux ?
    Mais il y a un enjeu bien plus important que des rivalités entre générations. Il y a la prise en compte que l’on peut être early adopter à tout âge, que l’on peut être rétrograde à tout âge aussi ! Digital native ou digital migrants, tous dans le même bateaux !
    Twitter a commencé à être utilisé pour échanger des banalités et décrire son emploi du temps : je vais à l’école, j’ai pris 3 en math etc. Puis, avec l’arrivée des professionnels plus âgés, le réseau est devenu un moteur de recherche, un lieu d’échange d’idées et d’inspiration !
    Facebookétait un super « copaindavant » à l’américaine, créé pour faciliter l’organisation de soirées étudiantes. Avec l’arrivée des parents, c’est devenu un outil de rencontre, un nouveau moyen de communiquer et de rester en contact avec sa famille éloignée.

    Alors, le web. 2.0 ou pas n’est ni une technologie de jeune, ni un outil de senior. C’est un lieu d’échange et de rencontre influençant notre style de vie et dans lequel chacun peut contribuer, apporter ses aspirations et en retirer ce dont il a besoin au moment où il en a besoin. Quelque soit son âge !

    Voi aussi sur ce sujet l’enquête de Nielsen « 6 millions de seniors de plus sur le web »