Je m’appelle Julien, Kevin, Emma ou Chloé. J’ai 25 ans et je fais partie de la génération Y. En tout cas, c’est ce que j’ai pu découvrir lors d’une conférence sur le sujet où j’accompagnais Laurent, mon patron.

Qu’est-ce que je me suis fait charrier le lendemain matin au bureau. Et pourtant, à bien y réfléchir, ce n’est pas de ma faute si je suis comme cela.

 

C’est vrai, on nous reproche d’être individualistes. Est-ce ma faute si :

  •  Mes parents m’ont toujours dit que le plus important dans la vie était d’être heureux et que j’étais le seul responsable de mon bonheur ?
  •  Mon psy m’a fait comprendre qu’il fallait avant tout satisfaire mes besoins avant de penser aux autres ?
  •  Dans de nombreux reportages télévisés on m’a montré des personnes qui, après 20 ans de bons et loyaux services envers leur employeur, se sont fait licenciés. « Ne comptez que sur vous » disaient-ils.
  •  Mes copains m’incitent à demander les avantages qu’offrent le Comité d’Entreprise dès l’entretien de recrutement (parce que eux, ils en ont plein !)
  •  Mes grands parents n’ont pas arrêté de me dire qu’il est « interdit d’interdire« * ?

 On nous dit également impatients. Est-ce ma faute si :

  •  Les entreprises ne peuvent plus nous garantir de nous employer sur 20 ans ?
  •  Les profs de mon école de commerce m’ont conseillé de ne jamais rester trop longtemps dans une entreprise parce qu’ont devenait vite inemployables ?
  •  On peut devenir une star interplanétaire à 18 ans ?
  •  Il suffit de 3 clics pour m’acheter ce que je veux, quand je veux
  •  Mon école d’ingénieur m’a dit que je devais réclamer 3.000 euros de salaire lors de mon entretien d’embauche, parce que franchement, je cite « c’est ce que tu vaux, compte tenu de ta formation »

On nous reproche d’être trop Interconnectés. Est-ce ma faute si :

  •  Mes parents m’ont toujours laissé faire ce que je voulais et n’ont jamais été sévères avec moi (ils sont trop bien mes parents !) ?
  •  J’ai vu plein de films qui mettent en évidence que l’être est plus important que l’avoir ?
  •  Mes enseignants m’ont ressassés qu’il fallait appartenir à un réseau le plus large possible pour trouver un bon job ?
  •  Ma mère se comporte comme ma meilleure copine ?
  •  Je peux bénéficier de super réductions si je crée un compte sur Groupon ?

Il paraît qu’on veut prendre trop d’Initiatives. Est-ce ma faute si :

  •  On me fait croire que je pourrais changer le monde, comme Steve Jobs, Larry Page ou Marc Simoncini ?
  •  Mes dirigeants m’incitent à être innovant (ce qui n’est pas le cas de mon responsable direct, soit dit en passant)
  •  Mon père m’a dit que le plus important n’était pas de travailler dur mais d’être suffisamment malin pour savoir saisir toutes les opportunités
  •  Mon grand père n’a cessé de me dire que je ne devais être « ni robot, ni esclave« * et qu’il fallait, « avant même que d’écrire, que j’apprenne à penser « *?

Etrange, en conviendrez-vous, de constater que ceux qui reprochent ces comportements sont également ceux qui en sont à l’origine…

 

 

*Slogans de mai 68