paperboard.png

L’entreprise, son exigence de vitesse et d’efficacité (visible) pousse chacun au zapping, au manque d’attention, au survol… ce n’est pas seulement une caractéristique des Y ou des « jeunes »

Les managers X et Baby Boomers sont moins « programmés » pour les modes de travail actuels que les Y…
Depuis le début de cet article, leur téléphone a sûrement sonné, ils ont reçu un texto, leur pc a signalé l’arrivée de nouveaux messages et il est possible que quelqu’un ait passé une tête pour capter leur attention… »juste 1 minute » !
Nous évoluons dans des entreprises (et dans une vie) connectées, multi-tâches, en accélération permanente dans laquelle les dysfonctionnements (zapping, impatience, superficialité, …) déplorés par de nombreux managers trouveraient leur source. Et non dans une « spécificité de comportement » Y !

Ces mêmes managers sont les responsables des performances et du degré d’engagement de leurs collaborateurs. Impossible donc de se défausser sur les aspects générationnels, de tenter d’externaliser l’acte managérial en quelque sorte. Il n’y a qu’un responsable de ses « collaborateurs »… c’est la contrepartie d’organisations hiérarchiques.

Saviez vous que plusieurs recherches menées à l’Université du Michigan indiquent que :

– le temps de réaction augmente de 35% quand on envoie des textos en conduisant… j’observe pourtant de nombreux managers qui traitent leurs mails pendant les appels téléphoniques ou les réunions (voire en voiture) ! Si les Y sont zappeurs, voilà un réservoir de réactivité efficace pour ceux qui en auraient besoin.

– l’attention baisse quand plusieurs taches sont menées de front, nous sommes alors plus lent et augmentons le risque d’erreurs !

– nous avons tendance à nous auto-interrompre toutes les 12 minutes en moyenne dans un environnement « connecté », en plus des interruptions « normales » comme les appels téléphoniques ou l’entrée d’un humain dans son bureau

et pour couronner le tout…

– les Y sont 10% plus efficace que les X pour achever des taches en parallèle dans un temps donné.

Vous en déduirez comme moi que les Y sont plutôt plus efficace que les X ou les Boomers dans cet environnement et que ces questions sont plus complexes qu’il n’y paraît. Elles ne se trouveront pas de solutions durables en zappant sur le programme « Management : tous en rang, comme avant ! »

Par exemple : Demandez à un Y de proposer des idées alternatives à tel ou tel mode de fonctionnement, cherchez quel projet il pourrait mener de manière complètement autonome, demandez lui les 3 problèmes à résoudre qui permettraient d’être encore meilleur dans ce qu’il fait dans la compagnie, intéressez-vous à ce qui l’intéresse… On ne regarde pas de la même manière un jeune homme de 25 ans avec 3 piercings, l’air vague et le jean large quand on sait qu’il a apporté une solution en s’engageant.

La management 2.0 commence sans doute par là : changer de regard sur la culture Y (au moins 30 minutes par jour) et chercher à en tirer le meilleur parti pour une entreprise plus humaine et tout aussi performante. Vous hésitez ? Souvenez-vous que vos petits-enfants ne sauront probablement jamais utiliser un cahier à spirale ! Alors zappera bien qui zappera vers la fin…

Le conseil de management cadeau : Gagnez 1 semaine par an !
Sérieusement, nous vous offrons une semaine par an d’efficacité managériale, afin de mieux manager les Y. Démonstration ? Prêts ? Go !
Clic 1 : allez sur votre client mail (outlook probablement), il est ouvert n’est-ce pas ? hmmm…
Clic 2 : visez la croix en haut à droite et… FERMEZ-LE pour 2 ou 3h minimum
C’est tout. Vous avez gagné au moins 30 minutes aujourd’hui (soit 1 semaine par an)!
Pour les plus addicts, vous pouvez procéder pas à pas, d’abord 1h sans mails, puis 2 etc… puis coupez votre blackberry ou votre iphone.

Pour réussir avec les Y dans un environnement connecté, multi tache, c’est l’attention portée qui fait la différence !
Alors utilisez cette demi heure pour inventer de nouvelles formes de reconnaissances relationnelles !