58299511_2bcf.jpg

Une étude sur l’utilisation des réseaux sociaux livrent des résultats paradoxaux en France. Les dirigeants de nos entreprises s’accordent à reconnaître l’intérêt de la technologie… mais s’en désintéressent personnellement.

Le résultat est sans équivoque : 82 % d’entre elles ne se sont pas penchées sur la question. Et elles ne sont que 7 % a disposer d’une solution.

La France – et surtout ses élites – se distingue par sa frilosité. Dans l’Hexagone, le principal frein à la mise en place de réseaux sociaux professionnels (ou de médias sociaux) n’est autre que l’incompréhension et l’apathie du management face à ces sujets (cité par 75 % des interviewés) ! Devant les questions de sécurité ou les craintes sur l’impact des réseaux sociaux sur la productivité qui arrivent loin derrière. En moyenne, dans le monde, le manque de vision des dirigeants n’est cité que par 57 % des interviewés, et même par seulement 40 % d’entre eux en Allemagne et en Suisse.

75 % des entreprises françaises pensent d’ailleurs que l’arrivée de la génération Y va favoriser l’adoption des réseaux sociaux…à condition que les jeunes s’en occupent.

Pour s’inscire ou en savoir plus