Tweet – Suite aux commentaires, parfois constructifs, qui sont laissés régulièrement sur ce blog et qui concernent l’orthographe, je ne pouvais pas passer à coté du groupe Facebook « Sauvez l’orthographe, mangez un jeune » qui rassemble 56456 personnes sur Facebook.

Ce groupe est fondé sur le constat que les jeunes de la « nouvelle génération » n’ont pas appris la même langue que nous,

puisqu’ils ne l’écrivent pas comme nous, en tout cas pour beaucoup d’entre eux… On voit de plus en plus d’aberrations qui, et c’est là le pire, rentrent dans les habitudes de beaucoup de jeunes illettrés.

Ces la fôte d’internet et des parens !?*

Julien Raynaud –  étudiant de 25 ans à Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 et créateur de ce groupe – y voit le résultat de :

  • L’utilisation abusive de FB, des blogs ainsi que de tous les sites communautaires, favorisant l’émergence de mauvaises habitudes.
  • Même argument en ce qui concerne l’utilisation des téléphones portables, donc des SMS.

  • Une implication biaisée des parents, qui pensent pouvoir se substituer au milieu scolaire.
  • Un niveau d’exigence terriblement bas, en regard notamment de ce qui était demandé il y a quelques dizaines d’années.
  • Un manque cruel de suivi des élèves en difficulté, qui se retrouvent à entrer au collège, voire au lycée (!!) avec de graves lacunes.

Mes quan ê til vraimen ?*

Une recherche menée en 2006 par  Olga VOLCKAERT-LEGRIER, Alain BERT-ERBOUL et Josie BERNICOT du Laboratoire Langage Mémoire et Développement Cognitif (LMDC) lui donnent raison :

  • Les adolescents sont en situation de communication quasi-naturelle en courrier électronique
  • Le nombre de distorsions orthographiques est plus important en courrier électronique qu’en écrit traditionnel et que des distorsions spécifiques comme les transformations phonétisantes (ss – ç, « mais » – « mes », « c’est » – « sait »)
  • Le registre de l’email respecte l’une des règles pragmatiques de l’interaction : le forme des messages est adaptée à l’interlocuteur. Les adolescents font ainsi plus de distorsions orthographiques avec le pair d’âge qu’avec le professeur.

Télécharger les résultats de cette recherche

* Juste pour le plaisir car je sais que pour certains une faute d’orthographe fait le même effet que le crissement d’une craie sur une ardoise !