about_marketingy.jpg

Difficile de s’adresser à une culture qui se méfie du marketing. La génération Y « démographique » représente en France un groupe de 16 millions de consommateurs qui gagne 23 milliards par an pour en dépenser environ 18.
Cette génération représente le plus important groupe d’influenceurs de tous les temps grâce aux nouvelles possibilités de communication. Ils ont été élevés par des parents qui leurs ont dit qu’ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient de leur vie et achever de grandes choses sans devoir reprendre le « même métier que papa ».
Ils veulent changer le mode comme leurs parents les boomers l’ont fait et se différencier des X qui ont échoués. En raison de leur taille ils ont réellement le pouvoir de faire basculer notre système politique et économique! Même s’ils ont un comportement d’adulescent qui devient la norme, ne pas les prendre au sérieux serait une grave erreur.
Les marques ne peuvent plus atteindre les Y par les canaux habituels. Marketing direct, pub télés ou presse ne fonctionne plus et rebondissent comme un kangourou dans l’outback.
Alors comment faire pour approcher ce groupe qui quitte un site ou une communauté dès qu’il sent que les marques s’installent, ne répond pas aux offres d’emploi qui lui sont envoyé et bloque un « ami » aussi vite qu’il en accepte de nouveaux?

A cette question qui m’a été posé par un chef d’entreprise anglais, je ne peux que répondre : Anticipez !
Certes, il faut intégrer les sites de réseaux sociaux mais pas seulement ! D’abord car tous les moins de 30 ans ne sont pas sur ces sites et ensuite car contrairement à ceux qui vous diront de tout miser sur Facebook, Twitter, Myspace ou Secondlife, je peux vous certifier que c’est trop tard!
Ces sites ont été surmédiatisés et récupérés! De Villepin sur facebook ou Royal sur Secondlife et les 30+ se sont rués sur ces sites suivis de près par les marques! Trop de lumière n’est pas cool!
Nous sommes passé d’une ère de l’excellence à une ère de la différence . Il ne s’agit plus de profiter de l’intérêt porté pour un site fréquenté pour s’y installer mais d’être là avant qu’il ne soit connu! Ce qui revient à être là pour recevoir les Y et non pas de s’inviter chez eux! La marque de Jeans Diesel l’a compris avant tout le monde.