Selon une enquête récente de Merril Lynch mené aux US mais qui confirme une tendance présente aussi en Europe selon une étude de 2013 copilotée par l’OCDE, 40% des plus de 55 ans travaillent et de plus en plus de retraités créent leur entreprise.

L’enquête de Merril Lynch semble montrer que pour les jeunes  l’avenir n’est plus golf, voyages et potager mais esprit d’entreprendre. Ce qui correspond à notre vision du monde :”Entendre que ceux qui ont 25 ans ont des choses à transmettre à et accepter que ceux de 60 ans ont un brillant avenir devant eux”

Selon cette enquête 3 seniors sur 5 seraient tentés de se lancer dans une nouvelle carrière et les retraités qui travaillent auraient  3 fois plus de chances de devenir entrepreneurs.

Tout devient plus rapide…sauf la vie !

L’espérance de vie n’a jamais été aussi élevée et continue à progresser et parallèlement les durées de poste ont tendance à diminuer (la séniorité dans une société commence à partir de 36 mois de présence dans une société anglaise ou américaine) et plus concentré en termes d’intensité, de temps et de savoir que vous devez y investir.

Transition entre retraite et… 

La transition a été faite. Il n’est plus possible de se moquer de quelqu’un en lui demandant si sa grand-mère fait du vélo ! Oui, elle fait du vélo…pour aller au boulot ! Et qui sait, dans sa Startup !

Hein? Nous voilà avec des adultes de 20 ans et des jeunes de 55 ?

La retraite n’est plus une cassure dans sa vie professionnelle. C’est une transition ET un nouveau départ. Il est temps d’en finir avec la vision dépassée de la retraite qui commence avec le pot de départ pendant lequel est offert la médaille du travail ou la montre gravée) et qui s’achève lentement sur un coucher de soleil en cote d’azur.

La retraite tout au long de sa vie

La tendance est à la retraite tout au long de sa vie !  Ces mini retraites – ou retraites professionelles – peuvent commencer à la sortie des études avant de trouver un travail pour faire un tour du monde. Elles peuvent se continuer  ensuite de congé sabbatique en congé sabbatique pour visiter, aider, apprendre, s’occuper de ses enfants etc.

Vous pouvez exploiter votre retraite professionnelle est une période à vivre et à explorer de quatre façons :

Voyage : La première idée qui vient à l’esprit lorsque l’on pense aux vacances, à l’occasion d’un congé sabbatique ou de parcourir le monde. C’est une forme d’institution en Europe et en Amérique du Nord ; voyager après être diplômé et avant de commencer à travailler. Certains en ont fait un style de vie à part entière comme Matt Hardings ou Lars Christian.

Sport : Tout le temps que vous passez à travailler peut avoir un effet désastreux sur votre corps. Nous sommes tous les trois dans la trentaine et voyons nos amis qui travaillent énormément et qui sont de jeunes parents et qui n’entretiennent plus leur corps et ceux qui essaient de garder la ligne par le sport. Nous avons rencontré un PDG qui avait un MBA (Management By Absence) et qui pratiquait le trekking autour du monde 4 fois par an et des personnes qui lâchaient tout pour vivre juste le temps de vivre l’été austral et apprenaient le surf. Alors qu’est ce qui vous retient ?

Etudes et entrepreneuriat : Si vous êtes un cadre fatigué derrière votre écran, imaginez à quel point ce peut être fun et valorisant d’apprendre un travail manuel comme la plomberie, la menuiserie, la cuisine, la peinture ou la coiffure rien que pour vous même. Cela peut vous permettre d’économiser de l’argent, vous prouver que vous vous pouvez utiliser d’autres capacités mentales et physiques et que vous avez en outre un projet parallèle potentiel ! En plus ce projet peut-être mené entre amis.

Vous avez peut être entendu des personnes dire qu’elles ne mélangeaient pas l’amitié et le travail. Demandez à Bill Gates et à Paul Allen. Peut être que l’amitié pourrait être la meilleure ‘affectio societatis’ comme l’on dit en Louisiane et au Québec. Il n’y a de partenariat que d’envie !

Sociabilité : l’aventure est au coin de la rue, ou à l’autre bout du monde pour aider son prochain. Il y a toujours une possibilité d’apporter une aide humanitaire ou sociale; non seulement vous apportez aux autres, mais êtes riches en retour d’expériences, de nouvelles capacités de nouvelles rencontres et ressentez l’immense satisfaction d’avoir apporté votre pierre à l’édifice…

Travailler lors de la retraite, ce n’est plus pour l’agent

Rester mentalement actif  devient aussi important que l’argent pour en revenir à l’étude de Lynch.

Créer son entreprise est tout de même un plus grand défi que de terminer des Sudoku devant la télé ou que de jouer à Lumosity sur sa tablette !

La retraite, c’est du temps, a vous de savoir comment le dépenser. Et à 20 ans comme à 60 ans, le temps est précieux.

Carpe Diem
Horace*

Le philosophe, pas le cheval