Lokan Sardari. Geek, sportif et passionné

« Difficile n’est pas impossible. C’est juste moins évident que facile. » Lokan Sardari

Lokan illustre plusieurs tendances :

La différentiation : Revoyez vos clichés sur les Geeks (ces ados passionnés de nouvelles technologies et de science-fiction…voir de lego) car au-delà de ses tutoriels, tests de matériels ou exploits sportifs, Lokan a créé un style unique. Un T-shirt par Podcast, des vidéos (plus ou moins) courtes et la création de  l’association Xperience avec laquelle il projette de traverser les USA de New York à Los Angeles non stop en vélo ! Notre Lokan national a tout de même plus de présence que le plus connu outre-atlantique Chris Pirillo, invité par Loïc Lemeur à LEWEB qui prend un coup de vieux !

L’égonisme (ou egosharing) : C’est d’utiliser les technologies – non pas pour  se mettre en avant – mais diffuser une information. Dans les vidéos de Lokan, vous ne trouverez que des informations techniques sur les découvertes de Lokan, les Podcasts de questions/réponses et la préparation de sa traversée des USA programmée pour Mai 2011. Vous ne trouverez pas d’infos sur sa vie personnelle ou professionnelle, même si, comme le disait Lokan à ses débuts : « faire des vidéos pour raconter sa vie, ça coûte moins cher qu’un psy ». Si la vie privée ne se partage pas, les émotions, de joie ou de découragement..si. Se mettre en avant a parfois un prix.

Le « C to C »ou « Consommateur à Consommateur ». Son podcast sur le Sony NEX 5 a déclenché plus de 150 achats de l’appareil.

Le retour de l’orthographe : S’il est courant de dire que les Y sont des zéros de l’orthographe, parcourez le site de Lokan et vous verrez qu’il y a moins de fautes d’orthographe (voir pas) que sur le blog de GénérationS. Euh bon, passons.

Je termine sur une note personnelle, depuis que je suis abonné à son blog, j’avoue avoir commencé à utiliser le terme de « poutre », de « surpoutre » ou de « ça gère » plus que de raison.

Le site de Lokan : www.lokan.fr