freesnap1001.jpg

Comme il convient de le répéter, le comportement de la « génération Y », s’il est plus répandu parmi les 15/30 ans, ne s’en trouve pas moins partagé par les autres générations. Des membres de la « Génération X » ont les mêmes problèmes avec l’autorité que leur petits frères et petites soeurs. De l’autre coté de l’ascenseur démographique de jeunes retraités, ou proches de l’être, programment en PHP, ont leur Blog ou leur Canard et écoutent du rock. C’est ce que Alain Labruffe, l’un des auteurs RH les plus prolifiques du monde (24 ouvrages), appelle les « Jeniors ».

« Les jeniors sont agés de 50 à 65 ans, seuil qui délimité l’âge ultime de cessation d’activité en France. Cette population est encore active, la plupart est salariée, en pleine possession de leurs moyens, bénéficie d’une expérience qui est à même de compenser son faible niveau de formation par des savoirs et savoir-faire liés à la maîtrise de multiples situations de travail. Cette expérience est enrichie par les activités exercées à l’extérieur du monde du travail en termes de loisir, bricolage, sport, association, voyages, culture…(*) »

« Il est utile de dire que les jeniors sont toujours aussi à la mode depuis woodstock, Mai 68 et l’invention de l’informatique. Johnny Halliday chante toujours à 64 ans, Henri Salvador brûle les planches à plus de 85 ans, le Président se verrait bien continuer au-delà de 75 ans et Michel Drucker reste inoxydable après 40 années de carrière passées derrière les étranges lucarnes, tandis que la doyenne des Français Jeanne Calment flirtait avec ses 121 ans… »

Dans ce contexte propice, l’État vient de découvrir l’intérêt de rallonger le temps de travail pour utiliser le plus longtemps possible les salariés jusqu’à l’âge légal du départ à la retraite, avant de reculer cette limite comme nombre de pays d’Europe. Cet allongement est lié à des nécessités économiques, car il faut maintenir en activité le plus de salariés possible pour payer les retraites dont le poids va s’alourdir considérablement dans les prochaines décennies. Par ailleurs, l’allongement de l’espérance de vie à partir de l’âge de la retraite s’établit à 17,2 ans soit 82,2 ans pour les hommes, et 21,6 ans soit près de 87 ans pour les femmes .L’espérance de vie à la naissance, quant à elle, augmente d’un mois par an et s’accompagne d’un maintien des personnes dans un meilleur état physique et psychologique.

Il n’en reste que pour le moment le taux d’emploi des plus de 50 ans en France est l’un des plus faibles en Europe. Avec un taux d’emploi de 58% des hommes de 50 à 64 ans, la France se classe au 22ème rang parmi les pays de l’OCDE. Pour les femmes de la même tranche d’âge, le taux d’emploi ne dépasse pas 47%. De même, le taux d’emploi des plus de 50 ans en France est inférieur à la moyenne de la zone euro, elle-même très éloignée des performances des Etats-Unis ou du Japon. Au sein de l’Europe des 15 en 2002, seuls l’Italie et l’Autriche affichaient des taux d’emploi encore plus médiocres.

Plus d’infos sur le site pour l’emploi des seniors

Retrouvez la suite du texte dans « Seniors: talents et compétences dans l’entreprise »