« Le manager et son entreprise doivent-ils s’adapter aux Y ? » Une question qui nous est posée régulièrement et à laquelle David Bernard nous avait apporté une réponse il y a quelques temps.

Ma réponse habituelle est Non ! Elle doit prendre en compte les changements de comportements certes mais les jeunes diplômés arrivants dans l’entreprises doivent aussi s’adapter !

Pourtant j’entends beaucoup de professionnels de la relation (RH) ou de la conversation (Marketing) proposer aux Yers des modes de management et de récompense tournant les choses au profit exclusif des « Y »…que ce soit en transformant le recrutement en « serious gaming » ou l’entreprise en terrain de jeu sur lequel le manager devient un grand frère et les collègues de meilleurs amis !

Le résultat étant de demander aux managers d’adoucir leur autorité et d’élargir leur esprit de participation. Et là, je ne suis pas sur d’être d’accord car il ne s’agit plus ici de donner aux Jeunes diplômés et Yers de tout poil ce qu’ils veulent (où ont l’habitude d’avoir)…mais ce dont ils ont besoin !

Alors oui, leur donner ce dont ils ont besoin (mange ta soupe) plutôt que ce qu’ils veulent (des frites) est plus délicat à négocier. Mais ne nous y trompons pas, s’ils ne veulent pas de manager, ils attendent pourtant un cadre. S’ils ne veulent pas d’autorité rigide ou de manipulation, ils attendent un chef qui connaisse la direction à suivre, qui connaissance le sens de l’action…bref, ils veulent un Leadership Fort !

Même au prix d’un taux de turnover un peu plus élevé, les managers ne doivent pas :
– avoir peur d’utiliser leur autorité,
– présenter le travail plus fun qu’il ne l’est vraiment,
– se laisser envahir par les problèmes persos de leur collaborateurs,
– récompenser celui qui ne le mérite pas…

Les managers doivent comprendre que ce n’est pas dans un management mou-flou qu’ils trouveront le salut mais dans la fin des non dits !

Dès le jour 1 il faut être capable de donner les règles du jeu, valeurs, coutumes et contexte que vous laissiez auparavant vos nouveaux salariés découvrir par eux même ! Vous devrez pouvoir expliquer les ABC* :
Attentes : Les vôtres en tant que manager, celles de l’emploi en terme de compétences et celles de l’entreprise en terme de performance.
Besoins : En temps, qualité, satisfaction clients, etc.
Contraintes : Les horaires, la charge de travail, les valeurs etc.

Les règles annoncées ne devront alors plus changer au cours de la partie sans être évaluée participativement et être complétées par des « moments forts de management » parmis lesquels vous devrez leur :
Donnerez le sens de leur place, situation et rôle dans l’entreprise
– Délivrer les bons messages au bon moment
– Montrer leur rôle, situation, position et sens
– Apprendre à se manager eux-même
– Expliquer comment vous les managerez



* Merci à Alain Labruffe