twitter-bird.png

Si je retarde la publication de ce post depuis bientôt 2 ans il me faut bien aujourd’hui reconnaître que Twitter n’est pas une mode passagère mais une véritable tendance.
Pour les retardataires, Twitter est un site de microblogging qui vous permet de répondre à une seule question (et en moins de 140 caractères) : Que faites vous maintenant ? Si le principe est très semblable au « status » qui rend Facebook si addictif, ne nous y trompons pas, Twitter ne court pas après Facebook mais Google !

Je précise, pour les « late adopters », Twitter permet de laisser un message à vos contacts en synchronisation avec Myspace, Facebook ou votre blog via votre ordinateur ou téléphone. Vous pouvez ainsi lancer votre propre chaîne de SMS pour prévenir en temps réel vos amis de l’endroit où vous retrouver, maintenir une conversation avec vos clients ou simplement donner des liens vers des sites qui vous paraissent pertinents.

Avec 6 millions d’utilisateurs dans le monde (en France Facebook a 5 milllions de fans) la marge de progression de Twitter est énorme après une augentation de 800% sur 2009. Et les fans de Twitter ne sont seulement de la génération Y ! La recherche de connexion et de relation entre les personnes prend le pas sur l’information nous concerne tous !

ak-sn3.gif

Twitter va très certainement remplacer second life dans l’attention des media et est promis à une croissance exponentielle d’inscription de curieux qui voudront essayer pour voir. Ne soyez pas surpris d’entendre bientôt la presse vous dire que :

  • Twitter est plein d’infos sans intérêt
  • Twitter est un site de narcissiques et de Yers en mal d’identité”
  • Il faut d’abord comprendre que twitter vous permet de faire 2 chose:
    Ecrire des messages, des pensées, des actions ou des réponses à d’autres “Tweets” (et pas “Twit” qui signifie “crétin” en anglais) et, lire les messages des autres pour en prendre connaissance, les reprendre dans votre propre Tweet ou y répondre.

    Vous pouvez ensuite suivre (Follow), les personnes dont vous souhaitez recevoir les infos.
    Le premier avantage est que personne ne peut vous envoyer de Spam comme avec un email car on ne peut pas envoyer de messages à des personnes que l’on ne suit pas. Vous pouvez bien sur cesser de suivre quelqu’un aussi facilement que d’arrêter d’être “ami” avec un contact Facebook.
    Nous voici donc dans une vraie auberge espagnole où chacun reçoit ce qu’il y apporte. Twitter initie la conversation en temps réel (surtout si vous avez l’application iphone ou blackberry qui va bien) et répand les connaissances (et les rumeurs) instantanément. Ainsi, si les infos que vous recevez sont des “je vais prendre ma douche”, “je suis à Mcdo” et “j’ai vu le nouveau Strar Trek avec Sylar dans le rôle de Spock” c’est que vous ne suivez pas les bonnes personnes ou que vous n’avez pas inspiré les personnes qui vous suivent d’écrire des choses intéressantes !

    Ici quelques personnes intéressantes à suivre pour exemple (cherchez l’intrus) : Génération Y 2.0, Genaro Bardy, Christphe Blasquez, trendhunter, Britney Spears ou Paulo Coelho

    Pourtant, en y réfléchissant bien, une liste de Tweet ne donnant que des liens ou des « pensées transcendentales » lassent très vite. Les événements de la vie rendent les choses plus réelles, vivantes et intéressantes. Tout est dans l’équilibre entre l’information et le contexte.
    Pour la quête d’identité, le Psychologue Oliver James a écrit un article en Février dans le times de London que les utilisateurs de Twitter manquent de repères et sont en quête d’identité. C’est une mise à jour constante de qui vous êtes, ce que vous êtes et où vous êtes. Selon lui, personne n’utiliserait Twitter si tout le monde connaissait la réponse à ces questions !
    Et ben voyons. En gros, si vous dites à vos amis ce que vous faites et ce que vous aimez, c’est que vous être clairement en quête d’identité ! Un raccourci plutôt facile dans une culture connectée basée sur la communauté et les relations.
    Twitter n’est pas pas un outil narcissique car le vrai propos n’est pas de savoir qui vous êtes mais du mouvement que vous créez, de l’inspiration que vous donnez et de l’information que vous transmettez. Contraitement à facebook, vos contacts ne veulent pas être votre ami pour qui vous êtes, mais pour l’intérêt de ce que vous partagez !

    L’avenir
    Twitter va continuer d’évoluer. Avec son intégration dans Facebook et les outils à venir comme dans les réseaux sociaux d’entreprise (il s’intègre à wemoov par exemple) je ne vais pas me tromper de beaucoup en prédisant que d’ici 3 ans nous aurons sans doute tous un pseudo Twitter et une OpenID comme nous avons un email aujourd’hui.

    Le vrai avenir de Twitter est de courir après …google.
    Si quelqu’un a pris la peine de tagger ou faire un tweet sur un article ou un site, il y a fort à parier qu’il doit être plus intéressant et correspondre mieux à votre recherche que n’importe quel résultat de Google. Sur twitter vous avez 2 possibilités de recherche : utiliser “search” ou poster un tweet avec votre question permettant aux personnes vous lisant de vous aider à trouver l’info recherchée. « Connaissez vous un restaurant sympa à la Défense?”, “J’hésite entre un mac book et un Vaio”. Par expérience la réponse peut être très rapide avec des lecteurs pouvant transférer la question à leur propre réseau.

    Ainsi, twitter est un moteur de recherche fonctionnant grâce aux personnes auxquelles nous sommes connectées. Surtout en ce moment où il y encore une majorité “d’early adopters” prenant les choses au sérieux. C’est la Sagesse de la foule Ce collectif « flou », ayant en commun un intérêt (partager des informations) ou une pratique (tagger des photos) et qui permet de faire des prédictions ou « trends » selon les mots clés utilisés.