Pourquoi certaines personnes ont le sentiment d’être nées sous une bonne étoile et d’autres ont la certitude d’être maudits des Dieux ? La chance est-elle le fruit du hasard ou est-elle une capacité ?

A la lecture de l’ouvrage du professeur Richard Wiseman intitulé « notre capital chance », j’ai pris progressivement conscience que les principes qui favorisent la chance étaient, dans l’ensemble, ceux adoptés par la culture Y. De là à affirmer que cette génération est chanceuse, je vous laisse seul juge…

Petit rappel avant de présenter ces travaux : La notion de génération fait référence à un système de valeurs, à des modes de pensée, à des ressentis et des comportements communs et partagés, et non à une tranche d’âge.

Principe 2 : ECOUTER SON INTUITION

Avant d’aborder ce principe, clarifions ce qu’est l’intuition. Il s’agit d’un processus cognitif de traitement de l’information très rapide qui agit en dehors du champ de conscience. Seul le résultat serait conscient.

ECOUTER SA « VOIX INTERIEURE »

C’est-à-dire, avoir confiance en ses capacités.

Il s’agit ici d’écouter le résultat conscient de son processus de réflexion inconscient, cette petite voix intérieure qui vous dit ce qu’il faut faire, autrement dit, de se faire confiance. Plus vous avez confiance en vous, plus vous avez confiance en vos choix de vie et plus vous faites confiance aux autres.

La génération Y aborde le monde par le ressenti mais aussi par la pensée. Elle a appris que tout était possible dans la vie, qu’elle a le choix d’être heureuse ou non, que tout en fait dépend d’elle et non des autres. Elle a donc adopté un système de croyances positives qui lui permet d’oser et de se faire confiance.


Par ailleurs, elle dispose d’une « banque de données » d’expériences vécues ou observées impressionnante, qui lui permet d’avoir un niveau d’analyse nettement supérieur à celui des précédentes générations. Cela lui permet d’augmenter et d’élargir ses choix, principe de base du développement personnel et de l’entreprenariat.


DEVELOPPER SON INTUITION

C’est-à-dire investir sur ses capacités.

Contrairement aux générations précédentes, qui reproduisaient des modes de pensée et des habitudes de vie transmises par les anciens, parfois sans les comprendre, souvent sans les remettre en question, la génération Y a accès aux apports de différentes méthodes d’efficacité professionnelle et de bien-être personnel, que ce soit sur le plan cognitif, émotionnel ou énergétique.

Les nombreuses découvertes en matière de compréhension des modes de fonctionnement d’un être humain ont donné naissance à des méthodes de développement personnel et professionnel au sein de différentes disciplines (thérapie, coaching, soins du corps…) dont la génération Y peut bénéficier.

Elle dispose de ce fait d’informations sur différentes manières de développer son estime, sa confiance, ses capacités, est capable de se défaire de croyances limitantes et de développer son efficacité en adoptant de nouvelles croyances qui favorisent son épanouissement dans ses différents domaines de vie.

L’épanouissement n’est donc plus une fatalité ! Cette génération dispose de nombreux leviers pour développer son intuition…

Lire aussi le principe 1 : Tirer le maximum des occasions fortuites