Microdon pour devenir un salarié solidaire

Hier se terminait le salon des solidarités à la porte de Versailles. Ce fut l’occasion de revoir Pierre-Emmannuel Grange et Olivier Ceuille de Microdon qui avaient participés à la soirée sur « Génération Y et économie sociale et solidaire » d’avril dernier. Grâce à un partenariat avec ADP, EXCEL et un coup de pouce de Jaques Attali, Microdon propose différentes opérations de collecte dont « L’arrondi » qui concerne tout salarié « solidaire ». Un don mensuel sur bulletin de paie : les centimes du net à payer plus une somme fixe (de 1 à 5€) au choix du salarié.

Le principe est de faire un don des centimes de ses relevés, bulletins (Bulletin de paie, relevé bancaire, Facture téléphonique) grâce à une plateforme Internet qui s’interface avec les systèmes d’information de grands éditeurs de solution de paie, de facturation, d’encaissement,….La plateforme permet aux donateurs de s’inscrire et de gérer son don (Inscription/désinscription, reçus fiscaux, suivi des projets financés,…). C’est un projet porté par l’entreprise et proposé sans obligation aux salariés, qui, valorisé au sein d’une stratégie RSE existante (ou émergeante), permet d’impliquer les collaborateurs et de renforcer le positionnement citoyen et solidaire de l’entreprise.


Si l’Arrondi Solidaire est le 1er dispositif d’engagement sociétal ayant pour principe de collecter des micros-dons par prélèvement sur le bulletin de paie des centimes d’euros du net à payer en faveur d’associations, ce n’est pas le seul projet sur lequel travaillent Pierre-Emmanuel et Olivier :