Lucie, actuellement une licence professionnelle en Management des organisations de l’IUT de METZ, est en alternance. Ses projets sont de continuer par un diplôme universitaire dans l’événementiel (pour le plaisir) avant de trouver un emploi dans la communication.  

J’ai 21 ans et je me rends compte que j’ai parfois l’impression de parler comme mon père. Peut-être pas de la même manière, mais j’arrive à trouver des différences entre ma génération et celle de mon petit demi-frère de 12 ans…

A l’époque, quand j’avais son âge, je n’avais peut être pas de téléphone portable – j’ai eu mon premier à à 16 ans – mais mon père me disait déjà : « Lorsque j’avais ton âge, on n’avait pas tout ça… Je prenais mon vélo pour aller jouer au foot avec mes copains. Pas de téléphone portable, ou de téléphone tout court, parce que ça coutait cher. Alors on sortait et on allait sonner aux portes… »

Une réponse simple « Oui papa, tu as raison mais c’était à ton époque…».  Sous entendu, “vive le temps des dinosaures”, même si mon père n’est pas très vieux, il a la cinquantaine.

Aujourd’hui, nous bougeons peut-être moins, mais nous bougeons quand même un peu. Le portable nous sert à nous assurer de ne pas bouger pour rien… Puis aussi, à être en permanence en contact avec nos ami(e)s, et bizarrement, même si on se voyait toute la journée en classe et bien le soir on avait quand même plein de chose à se raconter.

Aujourd’hui encore, le portable reste important, il y a plus du tout de MSN mais plutôt Facebook. Et encore je parle en tant que cas particulier, parce que depuis que je suis née, j’ai beaucoup voyagé à l’étranger, et Facebook me sert pour rester connecté avec mes ami(e)s et ma famille. Ceci dit, j’ai remarqué qu’en France les jeunes y sont tout le temps et pour n’importe quoi. A croire qu’ils passent leur vie dessus… Je dirais même que nous n’avons plus besoin de détective privé pour savoir la vie d’un jeune aujourd’hui, il suffit d’être amis sur Facebook et nous pouvons tout savoir… Et j’ai remarqué ca avec mon frère, qui lui, attention, ne bouge plus du tout… Génération ordi, télé, jeux vidéo et portable… Avec ma mère nous l’avons une fois tous les 2 weekends et la plupart des weekends quand il est la… Aucune conversation ne l’intéresse et même avoir une conversation est assez difficile… Il passe de ses jeux vidéo à la télé tout en textotant… de la télé à l’ordinateur et de l’ordinateur à ses jeux vidéo. Je ne sais pas comment il fait pour ne pas sortir du weekend…

Alors quand je repense à mon papa qui me me reprochait cela et que je vois mon frère faire ce qu’il fait, je me dis que finalement je ne suis pas si larve que ça…

Car oui, les technologies ont une très grande place dans la vie de tous les jours… Je l’avoue, je reviens chez moi si j’ai oublié mon portable car je ne peux pas passer la journée sans, mais ca ne veut pas dire que je suis toute la journée dessus. Je dirais qu’on vit avec notre temps. Bien qu’aujourd’hui je trouve que les choses se dégradent.

Un premier exemple :Avant que j’ai ma voiture, je prenais tous les jours le bus. Il m’arrivait parfois d’attendre devant un collège la sortie des élèves… J’ai été choqué du comportement de certain et surtout des 12/13 ans… De la manière dont ils répondaient à un surveillant, dont ils se tenaient et surtout à chercher les ennuis vite… Rien que par le regard… Tenir le regard à une personne qui est notre « supérieur », de manière à dire « regarde je suis le meilleur », est un manque de respect, surtout si on est coupable. Je ne me souviens pas qu’à cet âge ni moi ni mes camarades n’étions comme ça.

Autre exemple : Dans ma famille “on fonctionne par tranche d’âge” si on peut dire. On est 8 cousins et cousines : 4 à être âgés de 18 à 22 ans, et 4 dont mon frère à avoir entre 10 et 14 ans. Je disais à ma tante en rigolant… Car j’étais toute seule à mettre la table « Ha… ! La jeunesse d’aujourd’hui, ce n’est plus ce qu’elle était ! »… Et oui mes jeunes cousines ne sont pas venues m’aider, elles étaient toutes devant la télé et pourtant, « mettre la table » n’est pas un exercice difficile qui demande du temps… Sachant qu’à leur âge, je devais aider et je me faisais gronder sinon.

Alors quoi penser ?! Je pense que c’est dans l’éducation qu’on reçoit… Car dire qu’on est tous pareil ce n’est pas vrai. Il y a aussi des jeunes de mon âge qui ne font rien du tout de leur journée et qui sont scotchés à leur ordi.

Je pense que quand nous voulons quelque chose, nous sommes capables de le faire et de le réaliser. Ca fait 2 ans que je fais de l’alternance, et ce n’est pas facile tout les jours. Je pense que le monde de l’entreprise m’a fait grandir mais que c’est aussi la volonté que j’ai qui fait que je me suis adaptée aussi facilement. (Voyager aide aussi…)

Mais je peux remarquer et faire la comparaison entre mon papa, moi et mon petit-frère. Ca n’à rien à voir. Évoluons-nous ? Ou régressons-nous ? Vu qu’aujourd’hui nous sommes en permanence assistés tous les jours… Sans électricité nous ne faisons plus rien. Les jeunes ne savent plus se servir d’une carte ! Il y a plus simple le GPS. Faire chauffer de l’eau pour faire cuir des pâtes, Pourquoi ? Vu qu’aujourd’hui nous avons les box à tout qui passent au micro-onde.

Certes la technologie, nous en avons besoin, nous ne pouvons plus y échapper mais revenir parfois en arrière ne ferait pas de mal car certaines valeurs se perdent.

Parce que la vie n’était pas moins belle à l’époque de mon père !!