passeport digital chaminade 5 règles de base pour construire votre Identité Numérique
5 règles de bases pour vous aider à établir les bases de votre passeport numérique et trouver un job :

1 – Protégez votre nom

2 – Publiez votre résumé, pas votre CV !

3 – Faites en sorte que les premiers résultats de google sur votre nom se rapportent à votre expérience professionnelle.

4 – Faites un Mail de motivation et vérifiez l’orthographe !

5 – Demandez des endorsements / recommendations / références.

 

1 – Protégez votre nom

Que vous ayez des homonymes ou non, mieux vaut prévenir que guérir. Avant de vous rendre à l’INPI pour déclarer que votre nom est une marque, rendez-vous sur knowem.com afin de vérifier si le pseudo que vous utilisez régulièrement ET votre nom sont déjà utilisés par d’autres.

Bien sûr, inutile de vous inscrire sur les 350 réseaux sociaux référencés (bon sauf si vous êtes complètement parano) juste sur les plus importants : Facebook, Viadeo, Linkedin, Doyoubuzz, Google+ et Twitter avant de vous inscrire sur Xing, , Tumblr, Blogger, Diigo, Wikipedia, Flickr, Youtube, Dailymotion, Vimeo, slideshare et Naymz. Je ne vous dit pas de vous mettre ensuite à les fréquenter assidument mais simplement de vous y inscrire.

Peut être que vous n’avez jamais entendu parler de certains de ces sites mais croyez-moi: ça ne va pas tarder.

En complément, inscrivez-vous sur Hotmail, Gmail, Yahoo et 123people (si ce n’est pas déjà fait, bienvenue au 21e siècle !) et pourquoi pas, gandi pour acheter votre nom de domaine. Pensez aussi aux sites liés à votre spécialité (Deviantart si vous êtes graphiste, Helia si vous êtes Charcutier-Traiteur, etc.)

Je ne vous dis pas de vous mettre à utiliser tous ces réseaux et de devenir la nouvelle star du 2.0 mais simplement d’éviter que quelqu’un d’autre ne prenne votre nom. C’est arrivé récemment à une de mes étudiantes ayant le même nom+prénom qu’une danseuse du ventre (sa cousine en plus) qui, elle, savait ce qui signifiait être visible sur le net !

Autres alternatives si cela vous fatigue d’avance :
- Prenez un nom de scène comme Perséphone ou vinvin,
- Changez de nom en Jean Durand, Stéphane David ou Michel Martin ou
- Demandez à Knowem de le faire pour vous si vous avez 99$ à dépenser pour ça.

2 – Publiez votre résumé, pas votre CV !

J’ai bien écrit résumé, avec les accents, même en anglais ! Pas CV ! Le CV est le flyer qui vous permettra d’être repéré mais les trucs sérieux sur vos résultats et vos recommandations seront sur le net en complément de celui-ci.

Le résumé est une version étendue (utilisée dans beaucoup de pays se terminant par A : USA, Canada et Australia, Sri Lanka, etc).
qui détaille :

- vos responsabilités, ce qu’habituellement vous mettez dans votre CV. Ce sont les tâches que vous pouvez copier/coller de votre description de fonction.

- vos résultats. C’est à dire l’impact que vous avez eu sur votre travail, votre entreprise et la vie de votre manager…

Si vous sortez d’un stage, remplacez la partie « Résultat » par « Acquis » : Cela montrera à toute personne qui vous lira que votre stage a été choisi volontairement et qu’il a été formateur ? Ainsi vous prouverez que vous n’avez pas pris la seule offre disponible par ce que vous étiez trop occuper à éclater votre score à Starquest 2 pour chercher un vrai stage, ni fait de stages de maîtrise en photocopieuse et capuccino.

Vous mettrez ensuite ce résumé en ligne et en français (ou chinois) sur Viadéo, en anglais sur Linkedin et en chantant sur Doyoubuzz.

Il ne vous restera plus qu’à faire le résumé de votre résumé pour l’envoyer à votre agence de conseil en recrutement préféré ou chez Paul.

3 – Faites en sorte que les premiers résultats de google sur votre nom soient professionnels.

Je ne vais pas vous raconter l’histoire de Fanny, à la recherche d’un emploi dans le marketing le jour, et auteur d’un blog sur ses succès masculins sur meetic la nuit. Je ne vais pas non plus vous parler de « Francis Rozange » dont les résultats Google sont éloquents.

Normalement c’est simple si vous vous êtes inscrit sur Viadeo, Linkedin, Google+ et Doyoubuzz, et pourquoi pas, si vous avez  un blog professionnel. Le référencement naturel de Google vous rendra service.
Attention aux photos utilisées par d’autres qui viennent polluer vos résultats google. Si une photo vous dérange vous pouvez la signaler à Google qui ne fera rien pour l’enlever ou écrire un mot sympa à celui qui a posté la photo de vous qui vous embarrasse.

4 – Faites un Mail de motivation et vérifiez l’orthographe !

Votre identité numérique ne concerne pas que votre visibilité sur Google mais toute les interactions que vous avez avec des personnes que vous ne connaissez pas et qui souhaiteraient éventuellement travailler avec vous. Je suis en train de chercher un(e) stagiaire en ce moment et je n’ai encore pas vu un seul mail de motivation qui donne envie de déclencher une rencontre avec des candidats qui :

- Balancent CV et lettre de motivation « out of the blue », genre « tu trouveras bien ma valeur avec ma lettre de motivation copiée-collée commençant par madame et mon CV détaillant mon expérience de Barista à Starbucks ».

- Laissent un message clair et direct « mon CV est attaché » Olé ! Remarquez, au moins ça limite les fautes d’orthographe. Bravo.

- Joignent un laïus qui part sur de bonnes intentions mais plein de fautes, que l’on dirait mon blog, je cite :  » je suis exéptionnel, avec moi vous serez satisfait ou satisfait ». Waouh, si tu es blonde à forte poitrine je veus bien te resevoir alor !

Bon, c’est vrai que les français sont un peu à cheval sur l’orthographe mais sérieux, pourquoi chercher à décourager des recruteurs qui ne souhaitent qu’une seule chose : vous trouver un job ou travailler avec vous !

5 – Demandez des endorsements / recommendations / références.

Etre présent partout c’est une chose, mais ce n’est pas parce que vous êtes visible que vous allez être acheté. Selon la règle marketing bien connue : 91% des consommateurs jugent que l’avis d’autres consommateurs est l’élément n°1 de la décision d’achat – Williams group 2008. Alors ? Que disent ceux qui ONT travaillé avec vous à ceux qui VONT travailler avec vous ? Avez-vous des références sur Viad’ ou Linked’ qui donnent envie de vous connaître ? Avez vous des témoignages qui présentent ce que vous avez apporté aux autres ou qui se limitent à « Il est phénoménal il mériterait d’être dans le journal. La la la la.

Pour en savoir bien plus sur votre identité numérique visitez le blog incontournable de Fadhila Brahimi sur le Personal Branding

Si vous êtes jeune diplômés, lisez aussi les 10 conseils pour lancer votre carrière

5 réponses à “5 règles de base pour construire votre Identité Numérique”
  1. Bonjour et merci pour la recommandation :-)
    Les 5 points évoqués sont incontournables.

  2. [...] “pilules” méthodologiques à l’image de ces articles de blogs commençant par 5 règles de base pour… ou 6 pistes afin de… qui pullulent sur les blogs et qui sont parmi les articles les [...]

  3. [...] Pour en savoir bien plus sur votre identité numérique visitez le blog incontournable de Fadhila Brahimi sur le Personal Branding Si vous êtes jeune diplômés, lisez aussi les 10 conseils pour lancer votre carrière Etre présent partout c’est une chose, mais ce n’est pas parce que vous êtes visible que vous allez être acheté. 5 règles de base pour construire votre Identité Numérique | Gene [...]

  4. JC dit :

    Merci des infos.
    C’est important de contrôler son identité aujourd’hui, vu que des sites comme 123people les construisent à notre place en grapillant des infos à droite à gauche autrement!

  5. Gaume dit :

    Bonjour,

    merci beaucoup pour les informations, je les trouve très juste. C’est vrai qu’il faut vraiment faire attention à ce que les premiers résultats de recherche des SERP contiennent des sites professionnels pour représenter notre profil.

    Après, je pense que l’e-reputation est surtout en rapport avec les personne qui sont quelque peu connues. Pour le reste, si jamais nos résultats sur les SERP sont pollués, il reste toujours l’alternative de faire ranker des sites internet satellites.

  6.  
Répondre